Colette Leclercq

Colette Leclercq

Voyage avec le Saumon

Plage du Kerou le 26 mai de cette belle année 2015,

Mon Guide m'a appelée et me voici partie à sa suite. Il m'a amenée au bord d'une très jolie rivière, est entré dans l'onde et s'est transformé en saumon m'invitant à en faire de même.

C'était tout doux de sentir les herbes de la rivière caresser mon corps de saumon, de sentir le courant le long de mes écailles, la lueur du Soleil traversant la surface et les moustiques alléchants !!

Nous avons nagé jusqu'à une paroi rocheuse à la base de laquelle une petite ouverture permettait à l'eau de pénétrer ou de sortir, je ne sais plus. Mon Guide a nagé entre les parois rocheuses et je l'ai suivi dans cette rivière souterraine. Univers totalement minéral, très beau également, très paisible, ocré. Nous avons atteint une grotte qui nous a permis de reprendre pied et nos apparences humaines.

 

J'ai compris que j'étais à l'intérieur de mon utérus. C'était très fort, très doux mais j'avais le sentiment que quelque chose d'inhabituel ou d'inconscient s'y passait. Et pour cause !! Dans mon utérus j'ai vu le Globe Terrestre ! La Terre, notre Mère à tous que je vénère particulièrement. C'est à elle que vont mes pensées et mes actes, c'est par pour son amour que je suis là dans cette vie.

 

Quelle responsabilité !! Nous sommes une goutte de l'Univers et nous contenons tout l'Univers, dès lors chacune de nos pensées, de nos actions, chacun de nos mots, de nos gestes sont bien réellement mis en commun et créent ce que certains appellent l'effet papillon. Bien sûr nous le savons tous, mais le vivre comme je l'ai fait à ce moment précis où j'ai pris conscience de la présence de Gaïa en moi.... C'est tout autre chose !

 

Honorer mon utérus et au-delà de lui, honorer mon espace créateur, c'est honorer la Terre, la Vie, la chance que nous avons de vivre ici et maintenant. A chaque seconde nous créons, générons ne serait-ce que par nos pensées, actes, attitudes, arts, émotions. Comment faire en sorte que tout ceci soit baigné d'amour toujours et de sagesse et en toutes circonstances ? Il me semble que c'est notre devoir et un cheminement de conscience de chaque instant.

 

Bien sûr que nous sommes tous ou du moins une grande partie des humains, conscients que nous sommes tous reliés et relié au Tout, mais il est souvent difficile de le vivre tout à fait en conscience permanente. Je vous invite, je nous invite à prendre du temps pour réfléchir à nos attitudes quotidiennes, sans nous juger, mais dans la conscience afin que par notre cheminement nous soyons des lueurs, des lumières pour notre chemin et par ricochet et vague d'amour pour tout ce et tous ceux qui nous entourent.

 

Pour terminer sur une note très féminine, voici la traduction d'un chant de femmes Amérindiennes :

Dans le coeur de mon Utérus, il y a la Paix (bis)

Femme, Déesse, Reine,

Dans le coeur de mon Utérus, il y a la Joie (bis)

Femme, Déesse, Reine,

Dans le coeur de mon Utérus, il y a la Sagesse (bis)

Femme, Déesse, Reine

Dans le coeur de mon Utérus, il y a l'Amour (bis)

Femme, Déesse, Reine

 

Nous sommes tous réunis

 

 



28/05/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 233 autres membres