Colette Leclercq

Colette Leclercq

MILAREPA ET MOI (7)

MILAREPA ETMOI (7)

 

7 juin 2010

« Je te fais revenir dans le labyrinthe aujourd’hui afin que tu te concentres sur ton cœur » me dit Milarepa immédiatement. J’ai à peine eu le temps de le voir ! ça commence fort !

Milarepa me précède jusqu’à l’entrée et me fait signe d’entrer. Je laisse quelques passages qui ne correspondent pas à ma quête du jour et m’approche du centre, guidée télépathiquement par Milarepa. Je pense que sans son aide je n’aurais pas pu gagner le cœur du labyrinthe si vite !

Je sens de fortes vibrations dans la poitrine, mélange de joie, de peurs, que je n’analyse pas encore, d’appréhension.

Je me trouve face à un autel sur lequel repose un cristal plat de forme octogonale. Il s’agit d’un rubis d’une grande puissance.

Comme je me dis que le rouge correspond au premier chakra, j’entends immédiatement que le but de ma vie est de rayonner l’Amour. (Je pense que c’est le but de chacun et quand on se demande « qu’elle est ma mission sur terre ? » c’est tout simplement ça ! rayonner l’Amour ! pas si simple, n’est-ce pas ?) donc mon incarnation se situe là, à la fois dans le cœur et dans le premier chakra qui se renforcent l’un l’autre.

Je me rapproche de l’autel. Quelque chose qui ressemble à un mur d’air se dresse spontanément. Je comprends que c’est moi qui le crée à cause de mes doutes sur ma légitimité à être là.

Milarepa apparaît à côté de moi, son regard me transperce et je défais le mur. Comment ai-je pu douter de ma légitimité alors que c’est Milarepa qui m’a dit d’aller auprès de mon cœur, au centre du labyrinthe !? Il sourit avec cette douceur incroyable qui émane de tout son Être.

Je me concentre sur le cristal et je regarde.

Une guérison s’opère par rapport à la mort de ma mère (j’avais 8 ans) et par rapport à d’autres choses. C’est toute une partie de moi qui se détache et s’en va. Je n’ai plus besoin de mon vécu de souffrances, il se détache de moi. La mort de ma mère n’était qu’un point sur mon parcours et entraîne dans sa libération, la dissolution du reste.

Ce n’est pas si simple quand même ! Je sens à droite de mon chakra du cœur comme une petite résistance. C’est ma peur de la liberté qui surgit là sous une autre forme que l’autre jour. Je comprends les questions qui se posent : Que vais-je faire de cet Amour ? Comment le donner, le partager ? Que va devenir ma vie si je le rayonne aussi fort que je le ressens à cet instant ? Est-ce que ce sera possible ?

Alors une partie de moi s’accroche encore, non pas tout à fait à l’ancienne Colette, mais ne se libère pas totalement. Je vais avoir besoin d’aide pour cela, je demanderai à Luc.

 

Milarepa me demande de l’écouter avec mon cœur et mes oreilles de Lumière. Il me dit qu’il est difficile pour chacun de quitter une identité pour une autre, que le chemin s’étale sur quelques heures à quelques années, voire toute une vie, en fonction de ce que nous décidons. Chercher de l’aide à l’extérieur est une nécessité afin de ne pas se leurrer.

Des larmes me viennent aux yeux par rapport à cette capacité d’amour que je sens et n’exprime pas entièrement.

Je regarde en moi. Je vois des siècles et des siècles de guerres, de meurtres, de haine. Je comprends que je porte ces empruntes en moi, comme tout le monde et que nous ne pourrons sortir de là que si une étincelle se met à briller en un grand nombre d’entre nous pour brûler toutes ces mémoires.

Je vais faire un feu dans un coin du jardin et je vais brûler cet inconscient collectif qui nous enferme, du moins ce que j’en porte en moi.

Je vois des hommes et des femmes qui étaient amour et ont été brûlés, tués, violés, etc. L’Amour dérange !

« Oui, me dit Milarepa, mais les temps changent. Vous êtes de plus en plus nombreux à aspirer à l’Amour et à la Paix. L’Heure vient d’un grand bouleversement qui sera intérieur avant que d’être extérieur. C’est parce que vous bougez intérieurement que le Monde sera différent. Si le Maître vient quand l’élève est prêt, il en est de même pour tout. Les cadeaux de la vie viennent quand vous êtes prêts à les recevoir… Inutile de demander des changements à vos Guides ou à qui vous voulez dans l’Univers, si quelque chose en vous s’accroche encore à l’ancien ! Faîtes le ménage dans vos croyances, vos pensées, vos désirs. Pour recevoir il faut avoir les mains ouvertes, pas les poings serrés ou fermés.

L’Amour se répandra partout dans la vie terrestre quand les humains seront prêts. C’est pourquoi il y a tant de messages actuellement sur l’Ascension, sur des catastrophes qui pourraient advenir en lien avec elle. Cela vous oblige à ouvrir votre cœur, à vous transformer, à vous préparer à recevoir… »

Comme j’ai une consultation dans quelques minutes, Milarepa me propose de nous retrouver un peu plus tard dans la journée.

Je le retrouve en fin d’après midi.

Milarepa me demande d’ouvrir les mains.

Je reçois une flamme bleue dans la main droite, une rouge à gauche.

Je comprends que la flamme bleue concerne l’art de parler, la rouge l’amour. Elles pénètrent dans mon corps et se placent le long de ma colonne vertébrale, illuminent l’axe des chakras, brûlent ce qu’elles doivent brûler.

Ensuite, elles se transforment en s’unissant et donnent naissance à un magnifique dragon rouge et bleu.

Au bout de quelques minutes, il éjecte ma petite fille intérieure et je deviens le dragon. Mes doigts se recourbent comme des serres qui se positionnent devant ma poitrine, coudes pliés. Mes cuisses deviennent très puissantes et mes pieds solides. Je m’ancre fort. Je sens des ailes pousser ainsi que toutes mes écailles et mon museau. C’est très fort à l’intérieur aussi. Je l’intègre.

En reprenant forme humaine, je sens mes écailles rentrer sous ma peau ! Je sais que je pourrai le recontacter si nécessaire, il fait partie de moi. Je le remercie.

Milarepa ma raccompagne à la haie et me salut !

Merci encore


 



20/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres